Nos communes

Le Cercle Généalogique de Nancy

« Petites histoires et anecdotes de nos communes »
Vos histoires courtes, traditions, souvenirs, légendes, anecdotes anciennes, photos d’archives ou vues récentes libres de droit, de votre village, de votre commune, de votre ville,
sont les bienvenues à secretariat@cgnancy.org

communes-cg-nancy

Les villages

ILL AFFRACOURT

AFFRACOURT (1) : village de 112 habitants (2012) sur la rive gauche du Madon, au pied d’un coteau autrefois couvert de vignes, traversé par un ruisseau. L’église paroissiale dédiée à Sainte Libaire renferme une pierre tumulaire de 1680. La famille MALCUYT y fonda une chapelle du Rosaire vers 1620. Cette famille possédait dans le village une grosse maison de style Renaissance affranchie par les BASSOMPIERRE. Au XVIIIe siècle le poète de SAINT LAMBERT, auteur « Saisons », vécut dans la maison située en face de la fontaine Sainte Libaire (extraits).

BRALLEVILLE

BRALLEVILLE (1) : Village de 183 habitants (2012) situé au pied de la côte Ste Anne, non loin du Madon. Le St patron de la paroisse est St Evre mais toutefois on célébrait l’office à la Ste Libaire et à la St Sébastien qui sont devenus jours de fête au village. Un ruisseau prenant sa source au lieu-dit  « la Vaux » à Germonville, traverse le village avant de se jeter dans le Madon, il se nomme le ruisseau des Ravages à cause de ses crues importantes. En 1973, il est canalisé. Au lieu-dit « la Bruxière », une villa gallo-romaine est découverte en 1995 et la magnifique mosaïque  qu’elle renfermait représentant un dauphin se trouve actuellement au Musée Lorrain (extraits).

 GERMONVILLE

GERMONVILLE (1) : village de 111 habitants , sa chapelle reconstruite en 1736 fut agrandie en 1826. Elle est placée sous l’invocation de la Présentation de la Vierge. On y trouve à l’intérieur un magnifique autel en bois du XVIIIe siècle avec au dessus un retable polychrome antérieur à 1800. Une de ses rues porte le nom de rue romaine ce qui tenterait à confirmer l’existence d’un chemin empierré enterré à un mètre de profondeur à la limite des territoires de Gripport et Germonville. Le ruisseau des Ravages y prend sa source au nord-ouest du village (extraits).

JEVONCOURT

JEVONCOURT (1) : Village de 85 habitants (2012), il ne possède pas d’église, il dépend de la paroisse de Xirocourt. Il existait il y a fort longtemps un petit oratoire aujourd’hui détruit au lieu-dit « Sous la Chapelle » où étaient enterrés les pestiférés. Les Rogations : cette coutume instituée au Ve siècle par Saint-Mamert est une fête qui se déroulait les, lundi, mardi et mercredi avant le jeudi, jour de l’Ascension. Cette tradition paysanne attribuait à chacun de ces trois jours une intention particulière : au lundi les foins, au mardi les céréales et au mercredi la vigne. Naguère très observés dans nos campagnes ces trois jours de procession appelaient sur la terre la bienveillance du Seigneur. L’ancien lavoir a été restauré et une fontaine coule toujours au milieu du village (extraits)

 ILL MARTHEMONT

MARTHEMONT : village de 46 habitants (2012)
Petite église paroissiale de l’Assomption de la Vierge,  présentant des œuvres sculptées dont une Vierge à l’Enfant – XVe siècle – Vestiges romans

 

ILL THELOD

THELOD : village de 258 habitants (2012)
Trace d’un ancien volcan daté fin ère secondaire début tertiaire. Église d’origine romane XIIe siècle, doit sa particularité aux modifications subies lors des siècles suivants, dédié à Saint-Pierre et Saint-Epvre. Village détruit pendant la Guerre de Trente ans.

 

VAUDIGNY (1) : village de 66 habitants (2012) situé dans une vallée dans le canton d’Haroué, à 255 m d’altitude, a une superficie de 394 hectares. Il est traversé par le ruisseau de Pettaville qui rejoint le Madon. Le village dépendait de la famille de Trèves en 1572 puis passe dans le marquisat des princes de Craon. Son église datant du XVe siècle fut agrandie et restaurée. Trois cloches sont fondues en 1877, la petite à Robécourt et les deux autres à Nancy. Actuellement c’est un petit village bien fleuri qui a reçu en 1988 une stèle « Vaudigny, sentier de l’Europe ». Il possède encore des maisons anciennes dont l’une est datée 1823. (extraits)


 

ILL XIROCOURT

XIROCOURT : (1) village de 459 habitants (2012), traversé par le Madon. Dès le XVIe siècle il possède deux moulins à grains avec un foulant puis trois à la fin du XVIIIe siècle. Peu à peu, ils sont transformés en usines (un haut-fer, une tournerie à bois, une entreprise de celluloïd puis de confection). Dès 1176, son église est signalée dans une donation à l’Abbaye de Clairlieu. Ses richesses : une chapelle dédiée depuis 1920 aux 30 poilus de Xirocourt et Jevoncourt Morts pour la France, qui accueille des fresques marouflées peintes par Minoux et Mangin : deux piéta du XVIe siècle, huit ponts, 3 lavoirs et des fontaines (extraits).

 

 

 

(1)  Pour en apprendre davantage : Histoire et Patrimoine de nos villages  Hpvillages

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*